Au début de cette année scolaire 2018-2019, le Conseil départemental des Côtes d’Armor a présenté au Conseil départemental de l’Education nationale (CDEN) un projet de remise à plat de l’entretien des collèges. Sous couvert d’équité, il s’agit uniquement de faire des économies de personnels.

Appel à mobilisation nationale des AESH pour l’amélioration de leurs conditions de travail, le mercredi 15 mai, à l’occasion de l’examen du Projet de Loi au Sénat.

jeudi 2 mai

Le 9 mai, toutes et tous dans l’action pour la défense d’un service public de qualité.

vendredi 26 avril

La CFDT a décidé de faire du 1er mai 2019 une occasion de poursuivre son engagement dans l’élaboration et la signature du Pacte du pouvoir de vivre, et de placer cette journée sous l’enjeu d’une Europe sociale et environnementale.

mercredi 24 avril

Nous avons écrit aux élue·es breton·nes qui siègent à la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’assemblée et au sénat. Nous souhaitions les rencontrer pour leur dire l’opposition du Sgen-CFDT à l’article 6 quater permettant la création d’EPLESF et leur présenter nos propositions.

La loi transfère les missions des DRONISEP aux Régions, un projet de décret d’application vient d’être rejeté devant le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale.
Il illustre malheureusement l’impréparation de cette réforme qui plonge les personnels dans une grande souffrance.

Lors du CTA du 4 avril, malgré l’absence du nouveau recteur, le Sgen-CFDT Bretagne a indiqué sa position concernant la réorganisation de l’Académie menée par la rectrice précédante à marche forcée et sans consultation des représentants des personnels.

entretiens professionnels

Lors du CTA du avril 2019, le Sgen-CFDT Bretagne est intervenu notamment pour dénoncer la baisse des dotations en emplois administratifs, mais aussi pour indiquer au nouveau recteur quel cap il souhaitait le voir prendre concernant la réorganisation entamée de l’Académie.

Lors du CTA d’avril 2019, le Sgen-CFDT Bretagne s’est élevé contre les suppressions de postes et la multiplication des compléments de services pour les enseignants des collèges, lycées, LP. Mais que fait notre employeur?