Mauvaise surprise de fin d’année dans le 22, des établissements du département voient tout à coup des moyens disparaître et des classes se charger. Pourquoi ? Face à ces décisions, les collèges concernés protestent

Mutations

Vous avez participé au mouvement intra-départemental ou intra-académique ? Depuis cette année il n’y a plus de CAP mouvement. Seule l’administration vous communiquera les résultats. Dès leur publication, vous pouvez faire des recours si vous n’avez pas obtenu satisfaction.

Le dispositif permettant aux agents de l’Éducation Nationale de continuer le télétravail pour garder leurs enfants – même s’ils sont public prioritairement accueillis à l’école – a été finalement reconduit.

Une nouvelle réunion à distance du CHSCTA s’est tenue le 26 mai dernier afin de faire le point sur la reprise d’activité sur site suite au déconfinement. L’occasion pour le Sgen-CFDT de dire son mécontentement sur plusieurs points et de recueillir des informations. En voici le compte-rendu…

De nombreux outils en ligne de visio-conférences sont accessibles pour garder le contact avec nos élèves , nos collègues enseignants et administratifs … Mais attention tous ne sont pas en règle avec la RGPD et présentent des failles dans la sécurisation de vos données personnelles .

Les lycées vont rouvrir au mieux à partir du 1er juin. Plus encore qu’en collège et à l’Ecole, le lycée accueille des publics variés pour des missions pédagogiques multiples. Quel sens peut-on alors donner à cette réouverture ?

Lors du comité technique académique du 7 mai, des questions ont été posées par les organisations syndicales dont des questions spécifiques à la pratique des différentes activités physiques et sportives. Voici les réponses du rectorat.

Voici un récapitulatif des questions soulevées par les différentes organisations syndicales et des réponses apportées lors du CTA DU 7 Mai.

Les fonctionnaires et les agents contractuels de droit public dits vulnérables pourront continuer à être indemnisés dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. Alors êtes vous vulnérable ?